Apprendre à réduire ses déchets dans sa salle de bain. Partie 3
Ecologie citoyenne

Comment avoir une salle de bain presque zéro déchet  

Les crèmes pour le corps zéro déchet

Les produits nourrissants et hydratants pour le corps sont à adapter en fonction de votre peau. Pour nourrir, des crèmes solides, par exemple au beurre de karité ou de cacao, sont très efficaces. Les huiles non comédogènes également, les plus appréciées étant l’huile de noisette, l’huile de jojoba et l’huile de chanvre.

L’huile de coco est peu recommandée pour cet usage car elle bouche les pores de la peau et peut provoquer des boutons. Les crèmes solides ont l’avantage de pouvoir s’utiliser sur tout le corps et le visage, ainsi que comme baume à lèvres. Ces produits se trouveront en épicerie vrac en grande majorité, ou sur Internet. Il y en a dans quelques magasins bio.

Il existe également des baumes nourrissants dans des boîtes en verre ou en métal. Pour hydrater, le gel d’aloe vera constitue une solution très prisée. Il peut être prélevé directement dans une feuille achetée en magasin bio, ou bien être acheté en flacon, en magasin bio, en épicerie vrac ou sur Internet. On peut aussi utiliser des hydrolats floraux, trouvés principalement en boutique bio ou en ligne. 

Le démaquillant zéro déchet

Pour se démaquiller, il est possible d’opter pour des huiles simples non comédogènes, qui peuvent être les mêmes que celles avec lesquelles on nourrit la peau, ou bien pour des démaquillants solides qui encrassent moins les disques démaquillants lavables.

L’huile de jojoba est très célèbre pour cet usage. Ces produits se trouveront en épicerie vrac, ou sur Internet. Pour les huiles, elles se trouvent en grande surface, bio ou non, et en épicerie vrac ou en ligne.

Le maquillage zéro déchet

Il est difficile d’éviter les emballages avec le maquillage. Certaines marques, comme Zao, proposent une version rechargeable de certains de leurs produits. Il est cependant possible de choisir une marque de maquillage éthique, la plus verte possible et avec une composition impeccable des produits, sans perturbateurs endocriniens, sans produits toxiques ou cancérigènes.

La marque phare en la matière est Boho Green, qui propose des emballages cartonnés ou en verre pour ses produits autant que 18 possible, qui porte un soin extrême à leur composition, et qui a d’excellents retours de qualité de la part des consommatrices.

Des marques telles qu’Avril, Zao… proposent aussi ce type de maquillage « éco-responsable ». Tous ces produits sont à acheter en ligne ou en magasin bio, parfois en épicerie vrac bien qu’elles ne soient pas toujours les pionnières de ce domaine.

Le déodorant zéro déchet

Pour ce sujet, les choix sont assez nombreux. Tout d’abord, il est assez facile de fabriquer un déodorant maison très simple en mélangeant un peu de bicarbonate de soude avec de l’huile de coco, préalablement légèrement chauffée (afin qu’elle devienne liquide, car l’huile de coco est solide à température ambiante).

Des déodorants en poudre sur un système de roll-on (déodorant à boule) peuvent être trouvés dans le commerce. Ils sont efficaces mais ce ne sont pas forcément les plus pratiques à appliquer.

Des déodorants en stick peuvent 19 également être trouvés. Ils sont généralement dans un contenant en plastique ou en carton qui sera rechargeable. Ils sont efficaces et faciles à appliquer et constituent majoritairement le choix privilégié des gens en transition zéro déchet pour la similarité des habitudes qu’ils procurent. 

Sont également disponibles des déodorants solides, sur le même principe que les déodorants en stick, mais sans le stick, avec une forme légèrement différente. Cependant, ce sont des produits assez similaires. 

Enfin, les déodorants en baume à appliquer avec une spatule ou avec le doigt existent également, et sont parmi les plus 20 efficaces. Ceux de chez Clémence et Vivien sont très appréciés de nombreuses personnes et ont les meilleurs retours du marché parmi les utilisateurs. 

Les déodorants zéro déchet se trouvent surtout en épicerie vrac, mais aussi sur Internet. Ils émergent doucement en magasin bio et en pharmacie.