Comment réduire la pollution plastique?

Vêtements, appareils électroniques, smartphone électroménager, jouets, emballages, vélo, voiture, tous ces objets de notre quotidien ont une chose en commun. Ils contiennent du plastique. 

Matériaux extrêmement polyvalents, les plastiques rendent nos vies plus facile, plus sûres et plus agréables depuis 1950. Près de 9 milliards de tonnes de plastique ont été produites dans le monde. 

Malheureusement, on en retrouve une grande partie dans les décharges ou dans la nature. La pollution plastique a aujourd’hui envahi toute la planète, on retrouve des morceaux de plastique dans des endroits reculés et pourtant protéger. 

Les océans sont pollués par des plastiques de toutes tailles très éparpillés et très difficiles à récupérer. Ces morceaux plastiques engendrent chez les animaux des troubles de la respiration, de la nutrition, de la reproduction et toute la chaîne alimentaire est concernée du micro plancton aux grands prédateurs en passant par les mollusques. 

Le plastique se fragmente avec le temps et l’usure et se transforme en confettis de quelques millimètres de largeur nommé microplastiques à leur tour les microplastiques se disloquent en particules de plus en plus fine jusqu’à devenir des nanoparticules. 

Ces microplastiques peuvent présenter un danger de par leur composition notamment du fait des additifs potentiel contaminants chimiques et des contaminants biologiques par exemple des bactéries qui viennent se fixer à leur surface.

Compte tenu de la forte concentration de microplastiques dans les cours d’eau les mers et les océans, il est nécessaire de s’interroger sur leur présence dans les produits de la pêche et l’eau de consommation.

Les sources de cette pollution plastique sont diverses, emballages, vêtements, cosmétiques. Lorsqu’on lave nos vêtements en tissus synthétiques par exemple, des nanoparticules se détachent et sont évacuées dans les eaux usées elles finissent dans les rivières, les fleuves puis les océans.

Comment lutter contre la pollution de l’environnement

Heureusement les stations d’épuration élimine plus de 80% des micro plastiques présents dans nos eaux usées. 

Mais ceux-ci ne disparaissent pas pour autant. On les retrouve dans les bouts de traitement qui sont souvent épandues sur les sols agricoles.

Beaucoup d’insectes se nourrissent de la matière organique des sols et ingèrent donc du plastique et surtout ce plastique peut se retrouver dans les fruits et les légumes que l’on mange, ce qui peut avoir des effets sur notre santé.

Autre constat, en France, seulement 26 % des déchets plastiques sont recyclés, c’est trop peu.

L’Europe a donc fixé récemment des objectifs ambitieux, 50 % des emballages plastiques recyclés en 2025 et 55 % en 2030.

Alors, comment faire pour limiter les pollutions plastique au quotidien. 

Comment lutter contre la pollution de l’environnement?

Voici quelques gestes à adopter: boire l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille en plastique et utiliser une gourde métalliques lorsque l’on est en déplacement. Pour faire les courses, prendre des sacs réutilisables de préférence en tissu. Acheter des produits en vrac sans emballage, en apportant ses propres contenants, quand cela est possible et les stocker dans des bocaux en verre. Respecter les consignes de tri de sa commune etc. 

Les industriels ont bien sûr le rôle à jouer dans la diminution de la production de plastiques. Les changements au niveau individuel sont un levier pour faire évoluer l’offre. Nous sommes tous et toutes des consom’acteurs grâce à ces leviers il est possible de limiter les pollutions plastique afin de protéger notre environnement et notre santé.